Un voyage dans un monde de contes de fées : Le château du Rivau

 

Parce que mon monde n’est pas fait uniquement de cosmétiques, aujourd’hui j’ai envie de vous parler d’une jolie découverte que j’ai faite avec quelques copines blogueuses de Tours.

En effet, comme je vous l’ai annoncé il y a quelques temps déjà, la ligne éditoriale du blog se diversifie et voici donc mon premier article culturel !

Invitée à visiter le château du Rivau ,j’ai eu un véritable coup de cœur ! Ce château est injustement peu connu parmi la multitude des châteaux de la Loire dont il fait partie.

dsc_0090

Ce château médiéval est situé à Lémeré à 10 kms de Chinon, entre Tours et Poitiers. Idéalement dressé au milieu des champs, on se sent dépaysé et emporté dès son approche. Le grand parking ombragé permet de ne pas se poser de question quant à notre moyen de locomotion ou concernant la place de parking qu’on arrivera à dénicher, comme en plein centre-ville.

Quand on franchit le pas de la boutique où se trouve l’accueil c’est une valse de parfums de roses, de fleurs, de miel qui nous fait passer de « l’autre côté ». Le personnel est adorable et tout de suite on sait que l’on va passer un joli moment.

Une fois sortie de cette petite boutique tentatrice (à laquelle je n’ai pas totalement résisté mais je vous en reparle après 😉 ) on se retrouve dans un autre univers. Une taupe gigantesque, un salon de jardin à taille de géant, la grande enfant que je suis est tout de suite embarquée dans le monde des rêves, des contes de fées bref de l’enfance. Quand on avance un peu plus dans la propriété, les odeurs, les couleurs, tout est là pour nous y faire basculer.

 

Le portail dépassé, on se retrouve nez à nez avec 2 grands paons majestueux qui se promènent en liberté dans le parc et que l’on peut croiser n’importe où au détour de la ballade.

      

La bâtisse est magnifique et quelle joie de découvrir à la fenêtre d’une des tours, la longue chevelure de Raiponce qui s’échappe. Quand on entre dans le château l’ambiance est toujours magique. Ce n’est pas un de ces châteaux où les vieux murs et les vieilles tapisseries sentent la poussière. Les propriétaires ont fait le choix audacieux de mêler l’ancien au contemporain. Des œuvres originales et curieuses y sont ainsi exposées. On peut sourire face aux canards à lunettes ou au trophée peluche et être émerveillé par les peintures et œuvres exposées. Les salles ne sont pas nombreuses mais riches en curiosités et découvertes. On a pris plaisir à y flâner et je crois pouvoir m’avancer en disant que l’on a toutes eu plusieurs coups de cœurs.

La plus grande richesse de ce joli château demeure cependant à l’extérieur. En effet, son plus grand trésor se trouve selon moi, au cœur des jardins. Ils sont au nombre de 14 et ce ne sont pas de simples jardins ordinaires, non, ce sont des jardins de contes de fées. Au détour des allées, on croise des œuvres d’art qui sont accessibles aussi bien aux enfants qu’aux adultes possédant souvent une double lecture elles font rêver et interrogent. Peu importe l’endroit où se posent les yeux on y découvre un intérêt. Ce ne sont pas des jardins « bien rangés » trop humanisés, non, d’inspiration naturelle et très bien pensés, rien n’y a été laissé au hasard. Des centaines de variétés de fleurs, une harmonie des couleurs, une continuité au fil du temps en font un paysage changeant et envoûtant que le visiteur aura envie de redécouvrir différents au fil des saisons.               

          Mais ce n’est pas tout, en plus de la beauté des paysages, de la curiosité des œuvres, de la douceur des odeurs, de nombreux espaces de divertissements sont dissimulés çà et là. Vous trouverez les ruches ou encore la maison de l’orge, un espace de jeux ou encore un coin sieste planté de hamacs accueillants… Tout est fait pour vous permettre de vous évader et d’oublier les soucis du quotidien et je vous promets que cela a fonctionné sur moi!

                 

   

  

On s’y sent si bien que l’on n’a pas tellement envie de n’y passer que quelques heures et ça tombe bien car si on veut y passer la journée c’est sans aucun problème. On peut pique-niquer où l’on veut dans n’importe quel jardin et même sous les arbres du verger. Le seul impératif étant, bien sûr de respecter le lieu et de le laisser comme on l’a trouvé avant de festoyer. Et si le pique-nique ne nous tente pas la table proposée par le château du Rivau vaut le détour !

En effet, le restaurant propose une carte simple mais gourmande composée de soupes et de salades de saisons. Les légumes sont produits sur place pour certains et non loin pour les autres. Le reste des ingrédients est de production locale et cela est si rare que cela mérite d’être souligné ! Mention spéciale pour le cocktail de jus de fruit pomme-carottes-gingembre surprenant, doux et rafraîchissant qui m’a réconcilié avec les légumes dans le jus de fruit. Ma salade « du petit poucet » était délicieuse et en grande gourmande j’ai eu du mal à opter pour un seul dessert mais comme j’ai de la chance, les blogueuses sont gourmandes et curieuses, j’ai pu en tester plusieurs : Une crème à la lavande m’a surprise et séduite et pourtant si je les aime en bouquet je ne suis pas fan des fleurs dans mon assiette, mais là c’est doux, subtil, différent. J’ai ensuite goûter le flan de pommes avec son caramel maison. Et bien oui quand mes yeux se posent sur le mot « caramel » mon sang ne fait qu’un tour… Je ne fus pas déçue bien au contraire. Ce flan est léger, aérien en un mot délicieux. Enfin le gâteau au chocolat et amandes que l’on a pu découvrir gourmand, léger  fut une magnifique fin. Pour achever ce voyage gourmand, nous n’avons pas résisté à l’appel du thé et des tisanes proposés par le restaurant, de vrais délices originaux. Et comme je vous l’avouais en début d’article c’est justement un de ces fameux thé qui a sauté dans mon panier en sortant de la boutique.

Pour tout vous dire, nous ne sommes pas sorties du monde des contes de fées après le repas, non, on était bien et on a encore flâné dans les jardins, papoter à la terrasse et le temps a filé si vite que la journée était finie quand on s’est enfin décidées à quitter les lieux.

Je crois pouvoir affirmer que cette visite était ma 1ère mais surement pas ma dernière, j’aime trop les contes de fées ! De nombreuses animations y sont organisées et plusieurs me font envie. Pour tout savoir du programme, rien de plus simple car en château encré dans son époque, le site internet et sa newsletter vous permettront de ne rien louper. Alors, si vous,  derrière votre écran vous prévoyez une visite des châteaux de la Loire avec ou sans enfant je vous conseille vivement d’y inscrire le Rivau en tête de la liste.

3 thoughts on “Un voyage dans un monde de contes de fées : Le château du Rivau

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *