Silence… je couve!

Et oui, celles qui me suivent sur instagram le savent déjà mais le silence et mon absence de la blogosphère est en partie dû à ce grand événement de ma vie. Il y a 2 ans, je partageais avec vous une nouvelle catégorie d’articles plus personnels en vous parlant de ma sleeve, puis est venu l’article et si on faisait un bébé où je vous ai raconté le long et dur parcours que nous vivions avec monsieur. Et bien aujourd’hui, nous avons la chance de voir le bout du tunnel. Aujourd’hui, je parcours les rayons puéricultures pour choisir des doudous et des petits vêtements pour moi! J’entame mon 6 ème mois de grossesse et je savoure cette chance de porter la vie.

Notre histoire a commencé il y a 8 ans et cette dernière épreuve, elle, a débuté le 1 er mars par une première piqûre ( Merci Aurélie C, ma super infirmière perso qui sait même faire les bébés en piqûres! 😉 ) suivie de dizaines d’autres, ponctuée d’échographies et de prises de sang tous les 2 jours. Cela ne s’annonçait pas bien du tout. Les résultats sur mon organisme étaient loin d’être au top. Et puis finalement ma super gynéco a décidé de “tenter le coup”. On a déclenché quand même et la ponction a eu lieu le vendredi 25 mars au matin. C’était quasiment sans stress et avec une certaine habitude que nous avons pris le chemin de la clinique. Ce matin là, on était 5 couples “à tenter le coup”. Nous sommes passés dans les derniers. Je me souviens qu’en arrivant au bloc opératoire, le programme télé pour nous faire patienter n’était pas du tout approprié. En effet, un reportage sur la reproduction de poissons qui couvent des dizaines de bébés en même temps m’avait apparu maladroit et j’en avais même fait la remarque à l’infirmière qui en avait rit avec moi. Puis, je suis passée sur la table.

Quand je me suis réveillée j’avais une faim de loup (sleevé bien entendu) et les infirmières de bloc parlait de pâtés de pâques et autres mets du genre, weekend de pâques oblige. Je me suis jointe à la conversation. J’avoue avoir était contente de retrouver mon homme en regagnant la chambre. Vers 14h00, j’ai eu le droit à la collation et elle était la bienvenue étant donné que mon dernier repas était celui de la veille au soir et mon “petit estomac” a l’habitude de ses petits repas réguliers.

la collation tant attendue

La gynéco est venue nous donner des nouvelles de notre ponction. Le résultat était loin d’être bon. On avait seulement 7 ovocytes… Et à ce moment là, la très longue attente s’est enclenchée. Le samedi matin, nous n’avions que 4 embryons. Dimanche et lundi c’était pâques donc c’est sans nouvelle de nos brybry que nous avons passé cette fête en famille. Mardi, le coup de téléphone tant attendu est arrivé et là bing il ne restait que 2 embryons et un seul de bonne qualité. On doit attendre de voir s’il survit à cette journée… Le mercredi matin, c’est vers 7h00 qu’un appel nous tire du sommeil. On nous explique que l’embryon a survécu et que nous avons 30 minutes pour venir à la clinique pour effectuer le transfert.

salle de transfert d’embryons

Nous voilà, à cet instant, plongés dans la seconde longue période d’attente. 9 jours ça peut paraître tellement court mais je vous assure que c’est long, très long même dans ce cas là. Et finalement, la date de ma fête est enfin arrivée, et oui la prise de sang est tombée le vendredi 8 avril, jour de la ste Julie. Avec mon homme, on a pris le chemin de la clinique pour y être dés l’ouverture. Tellement hâte de me faire piquer, plus tôt cela sera fait plus tôt, on aura le résultat… 8H44, la prise de sang est faite et à partir de cet instant, je garde les yeux fixés sur mon téléphone a actualiser environ toutes les 2 secondes la page de mes résultats. Vers 10h20, le couperet tombe…

64.1…64.1…Je suis enceinte!!!!!

Mon cœur a un raté, je crois que celui de mon homme aussi. Mais j’avoue que même si on est heureux, on garde en tête l’échec précédent qui lui aussi avait montré une première prise de sang positive pour que tout bascule dans le néant plus tard. On se dit qu’une nouvelle étape est franchie mais qu’il en reste d’autres. La nouvelle prise de sang est le lundi et elle aussi est positive le taux de B-HCG est de 271.7 donc il a bien évolué, ça se confirme je suis enceinte. Je ne résiste pas à l’ angoisse et je me fais “piquer” une nouvelle fois le jeudi pour être sure de l’évolution de ce taux magique 1002.0, ça grimpe bien.

L’étape suivante est celle de l’échographie de datation qui se révèle plutôt dans le cas de la FIV être une échographie qui montre la présence et le nombre d’embryons. Cette étape que l’on redoute énormément car c’est elle qui avait mis fin à notre rêve magique lors de notre première FIV en décembre 2010. Le 18 avril, il y a bien la présence du sac embryonnaire mais comme c’est trop tôt pour bien voir l’embryon ou entendre le battement cardiaque une nouvelle écho est programmée le 3 mai jour de mon anniversaire. Mon homme ne pouvant pas se libérer de nouveau et étant impossible pour moi d’y aller toute seule vue la tonne de stress qui s’empare de moi, ma petite sœur m’accompagne pour me rassurer. Finalement, tout va bien. Une étape de plus est franchie.

20160608_112903
Echographie du 08.06.2016

Et puis, on franchie les suivantes, d’écho en rendez vous chez la gynéco tout va bien… Il y a quelques aléas mais je crois que j’ai tellement attendu que rien ne me semble si difficile. Je profite de chaque seconde de cette grossesse et tous les symptômes ou inconvénients ne me dérangent pas. Nausées, jambes lourdes, douleurs dorsales, sevrage de médicaments, limitations importantes des trajets, chaleurs, … tout me va.

Une petite frayeur nous a mené à la clinique un dimanche matin mais finalement rien de grave juste un petit kyste résiduel qui a éclaté. Ce matin là, on nous annonce que bébé est une fille à 98%. Un rendez vous gynéco 15 jours plus tard dément et finalement bébé serait un p’tit mec mais à vérifier… Et 10 jours plus tard à l’écho morphologique le verdict tombe bébé sera bien une petite princesse!!!!

Aujourd’hui, mon ventre s’est bien arrondit.

Alors, oui en tant que sleevée j’avoue qu’au début cela m’a été assez difficile à accepter même si je me répétais que c’était pour la bonne cause. Je me suis battue pendant presque 3 ans entre le parcours pré et post opératoire de la sleeve et là je voyais la balance repartir à l’envers et mon ventre s’arrondir. Je ne pense pas que mon cerveau avait eu le temps d’assimiler mes nouvelles formes et voilà que je repartais dans l’autre sens. Mais maintenant cela va mieux. Je fais attention à manger équilibré et sainement pour moi et la petite. Je me suis bien arrondie mais je n’ai pas pris trop de poids et j’aime ce ventre rond. Les coups de la petite se font bien sentir et même papa ou les cousines l’ont sentit bouger.

Il reste 3 mois avant la grande rencontre mais je sais déjà que mon cœur a éclaté d’amour le 8 juin 2016 quand j’ai vu la bouille de mon bébé sur l’écran de l’échographie pour la première fois.

Voilà, je vais continuer de couver ma puce en profitant de chaque seconde de cette grossesse inespérée. Je me suis dit que je pourrais avec quelques articles partager avec vous mes découvertes, mes haul bébé et mon quotidien de future et ensuite de jeune maman. Je ne compte pas délaisser les autres thèmes de ce blog à savoir que la culture, les cosmétiques,  les événements avec mes copines les blogueuses tourangelles seront toujours là.

Un petit aperçu sur les prochains articles?  Cela donne dans le désordre: La box Tiniloo, Les bijoux MadamLili, Un massage bien être, Une lecture de future maman, La Friends box, Une visite avec mes copines blogueuses, Liste de naissance?, Yankee candle box en retard ….

 

12 thoughts on “Silence… je couve!

  1. Ah lala, j’en ai les larmes aux yeux de joie pour vous. Je suis tellement tellement contente pour vous, je te fais plein de bisous et j’ai hâte de te relire <3 <3 <3

      1. Tu me manques et vous me manquez aussi, j’ai tellement hâte de vous revoir et de revenir à Tours. N’hésite pas à me donner la date de la baby shoower dès que tu l’as, ça me fera une excellente raison de bloquer une date même si je ne te promets rien vu que je suis toujours à la recherche d’un emploi donc dans le flou. Gros gros bisous <3

  2. Quel bel article ! Quel parcours du combattant pour la guerrière que tu es et pour cette future petite puce dont j’ai hâte de voir le bout du nez !! Profites et “Couve” à fonds !!

  3. Quel bonheur Julie
    Je ne sais pas pourquoi mais je savais que tu l’aurais ce bébé tant attendu !! J’en étais au fond de moi persuadée 😉
    Prends soin de toi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *